Les problèmes d'alimentation ou d'affichage du raspberry-pi

Problème d'interférence

Ici on est dans un cas fréquent, référencé ici (capture d'écran avec les pixels verts).
Ma solution a été de réduire la bande passante nécessaire sur le cable HDMI. Je suis passé à une résolution FullHD (1080p) mais à une fréquence de 30Hz au lieu des 60Hz par défaut, et le phénomène a disparu.
Autre piste (en anglais) ici.

Il faut également dans la mesure du possible :
- tester différent cable hdmi, en privilégiant ceux qui sont plus court
- en parallèle, augmenter le niveau du signal hdmi, comme indiqué sur le cas plus haut : j'ai passé config_hdmi_boost=8 dans le fichier config.txt de la première partition de la caste microSD. Je précise qu'avec tout à l'identique, mais un rpi2b au lieu du rpi3b+, je n'avais pas de problème. Je n'ai pas monté la valeur au delà de 9, ne constatant pas vraiment d'impact.
- tester avec différentes alimentations

D'autres réglages d'affichage ne m'ont pas aidés. Au final j'ai conservé les réglages par défaut : activer la Synchronisation lecture et affichage ; et ne pas adapter la fréquence de rafraîchissement à la vidéo.

Problème d'image qui disparait pendant quelques secondes

Une fois les interférences réglées (par le passage à 30Hz), il restait un problème qui rendait l'expérience média-center très frustrante : l'image pouvait sauter quelques secondes par moment.

Pour diagnostiquer le problème, il faut essayer de corréler les événements. Dans mon cas, ce qui m'a mit la puce à l'oreille est le fait que ça coupe lorsque que je commençais à naviguer dans les menus du médiacenter Kodi. Généralement, lorsque j’interagissais pas avec Kodi, ça coupait quasiment pas.

Il faut tester différentes alimentations, pour vérifier qu'on n'a pas l'éclair qui apparait à l'écran avec une des alimentations (indiquant un problème de puissance d'alimentation). J'ai fini par acheter l'alimentation officielle RaspberryPi, qui est, comme on peut le lire sur Internet un peu partout, de bien meilleure qualité que bien d'autres, et ce même avec une puissance de 2,5A max. Avec elle, plus de crainte possible.

La confirmation du diagnostique : par une connexion SSH.
En se connectant en ssh, il est possible de faire chauffer le raspberry pi, en occupant le CPU de celui ci. La carte est équipée de 4 cœurs, alors on peut progressivement les "charger" 1 par 1. L'astuce est toute simple : lancer une boucle infinie dans un shell. Pour celà, on se connecter en ssh (login/pass dépendant du système que vous avez choisi), et on lance la boucle suivante :

while true; do : ; done

L'objectif est alors de constater si les coupures d'affichage apparaissent plus souvent. En montant à 3 cœurs chargés, l'image n'apparaissait que très rarement => le diagnostique était établi : la carte chauffait trop !

La solution a été de brancher le petit ventilateur de mon boitier (en 3,3V ça suffit, soit les pin 1 et 6 sur ce schéma disponible à https://pinout.xyz/pinout/pin1_3v3_power#). Le problème a disparu instantanément.

Problème avec un périphérique USB

Je reçois la TNT à travers un tuner USB. Mais certaines chaines ne fonctionnaient pas correctement voir pas du tout.
Le diagnostique a été très difficile à établir. Il faut d'abord commencer par se renseigner sur les fréquences de la TNT chez soi (voir ici), simplifier au maximum les branchements (s'il y a des T ou autres).
Enfin, on va profiter de TV headend, qui nous indique le niveau de signal, et le SNR. Mon diagnostique a été l'observation des variations sur ces 2 indicateurs : le tuner arrivait à accrocher le signal (le niveau SNR passait alors de 0 à près de 20dB), mais trop peu de temps (maximum 2 secondes, et des coupures systématiques plus ou moins longues après) : celà ne permet pas le décodage du flux vidéo qui nécessite une accroche sur 5 à 10 secondes pour être stable (dépendant du délai entre les trames I, voir explications ici).
Ceci traduit un problème d'alimentation du tuner, l’empêchant de faire correctement son travail. Le passage à l'alimentation officielle du raspberry pi a ainsi résolu le problème.
L'autre diagnostique possible aurait été de brancher le tuner sur un ordinateur et de comparer la réception à l'aide de ce dernier.

KSP / CdL

ksp2017-laptop.jpg

Petit message rapide par rapport à la Key Signing Party qui a eu lieu dimanche entre 12h et 14h pendant le Capitole du Libre. Contrairement à ce que j’ai pu dire, le whois est anonymisé, donc vous ne pourrez pas vérifier les informations. Si par hasard vous venez ici, voici quelques éléments qui  […]

Lire la suite

Haut de page