Déplacer des partitions en ligne de commande (AIX)

Ce billet, sous forme de tutoriel, a pour but d'expliquer comment migrer des partitions (machines virtuelles) d'un VIO (serveur de machine virtuelle) vers un autre, en ligne de commande. Dit de manière plus courte pour les administrateurs AIX :

Comment faire du LPM entre VIO en ligne de commande

Je ne traite pas tout ce qui est prérequis, notamment la vérification des ressources requises (CPU/RAM/disques).

Les 3 commandes dont on va avoir besoin sont :

  • lslparmigr ;
  • lssyscfg ;
  • migrlpar.

Toutes ces commandes sont accessibles depuis le compte d'administration du VIO.

VIO de destination (vdest1)

On commence par récupérer quelques informations sur le VIO de destination.

Récupérer l'ID du serveur

Tout d'abord, on va récupérer l’ID du serveur cible :

$ lssyscfg -r sys -F name
Server-7998-61X-SN10071FA

Il faut noter ce numéro, nous en avons besoin pour la suite.

Vérifier l'état du VIO

Ensuite, on s'assure qu'il n'y ait pas de migration en cours sur ce VIO.

$ lslparmigr -r lpar
name=vdest1,lpar_id=1,migration_state=Not Migrating
name=v_aix6,lpar_id=3,migration_state=Not Migrating

Ici, nous voyons deux partitions, la première étant le VIO ; l'autre, une partition active.

VIO source (vsour1)

C'est depuis ce VIO que toutes les manipulations seront effectuées.

Récupérer l'ID de la partition

Commençons par récupérer l'ID et le nom de la partition qui nous intéresse :

$ lslparmigr -r lpar
name=vsour1,lpar_id=1,migration_state=Not Migrating
name=v_aix7,lpar_id=2,migration_state=Not Migrating

Ici, nous retrouvons notre partition correspondant au VIO ainsi qu'une autre partition nommée v_aix7 ayant pour ID 2.
C'est cette partition que j'ai choisi de déplacer vers le VIO vdest1.

Vérifier l'état du service MSP (Mover Service Partition)

La commande suivante permet de connaître la disponibilité du service de déplacement de partition entre les deux VIO :

$ lslparmigr -r msp -t Server-7998-61X-SN10071FA --ip vdest1
source_msp_name=vsour1,source_msp_id=1,dest_msp_names=vdest1,dest_msp_ids=1,ipaddr_mappings=192.168.1.22/en2/1/vdest1/192.168.1.25/en2

Ici, il n'y a qu'une seule instance de disponible entre les deux VIOs, ce qui suffit pour déplacer une partition. Si l'on souhaite en déplacer plusieurs, il faudra soit configurer le VIO pour augmenter la file, soit les faire l'une après l'autre.

Vérifier le démon RMC (Ressource Monitoring and Control)

Vérification du démon RMC (communication entre les partitions et VIO) :

$ lssyscfg -r lpar -F name,rmc_state
vsour1,active
v_aix7,active

Si ce démon n'est pas actif entre le VIO et l'une des partitions, le déplacement à chaud ne sera pas possible.
Dans un tel cas, il est possible de relancer le démon, soit sur le VIO, soit sur la partition, soit sur les deux en espérant que ça fonctionne.

Valider le déplacement

Comme tout bon administrateur, on effectue d'abord l’opération en mode validation (simulation) avant de lancer l'opération réelle.

$ migrlpar -o v -t Server-7998-61X-SN10071FA --ip vdest1 --id 2
$ echo $?
0

Si le code retour est différent de 0, la migration à chaud n’est pas possible. En fonction des messages d'erreurs, vous pouvez essayer de corriger et relancer cette étape jusqu'à validation.

Migrer les partitions

Voici donc la manipulation à effectuer pour lancer la migration :

$ migrlpar –o m -t Server-7998-61X-SN10071FA --ip vdest1 --id 2

En fonction des ressources utilisées par la partition, la commande peut prendre un certain temps et je vous laisse deviner ce qu'il se produit une fois que la commande est terminée.

Pendant (voir l'avancement)

Si vous souhaitez voir l’état ou l'avancement pendant la migration, utilisez la commande suivante :

$ lslparmigr -r lpar -F name,migration_state,bytes_transmitted,bytes_remaining

Les valeurs bytes_transmitted et bytes_remaining vont augmenter pendant la migration jusqu’à atteindre la taille totale de la RAM (plus ou moins quelques %)

Source

Une grande partie des informations présentes ici proviennent de ces sites :

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.aplu.fr/v2/trackback/50

Haut de page