Migration de LineageOS vers LineageOS for µG

Je viens de migrer mon téléphone de la version de LineageOS vers la version LineageOS for µG.

Qu’est-ce que cette version apporte en plus ?

Deux choses :

L’intégration native de F-Droid et de F-Droid Privileged Extension (qui permet d’installer directement depuis F-Droid comme c’est le cas nativement avec le Google PlayStore).

L’intégration des applications microG. Il s’agit d’un projet open-source qui a ré-implémenté les services rendus par les applications propriétaires de Google qui sont livrées avec les Google Apps. On retrouve par exemple la localisation via le réseau ou l’utilisation des API Google Maps pour certaines applications (c’est ce que l’on appelle les GmsCore et GSF).

À part ces deux points-là, c’est la même chose qu’un LineageOS « pur ».

Le principal intérêt en ce qui me concerne est sur la partie localisation passive avec une base locale sur le téléphone. C’est-à-dire sans consommation de données et sans que des informations soient envoyées sur Internet, tout en permettant aux applications qui demandent ma localisation de l’obtenir. Le résultat donne une estimation de quelques centaines de mètres à un kilomètre près, ça dépendra de la précision des sources de localisation.

C’est assez idiot mais ça permet par exemple d’avoir la météo de Toulouse quand on est à Toulouse (en acceptant la localisation dans Firefox) ou encore d’avoir la carte OsmAnd directement positionnée sur l’endroit où l’on se trouve !

Comment migrer sans perdre les données ?

Cette procédure est valable pour le Wileyfox Swift mais est adaptable aux autres téléphones supportés par LineageOS.

Il faut d’abord télécharger deux fichiers depuis https://download.lineage.microg.org/

  1. Dans le répertoire extra le fichier : lineageos-for-microg-keys-migration.zip
  2. Dans le répertoire crackling (ou le nom correspondant à votre téléphone) une version plus récente de LineageOS que celle que vous avez sur le téléphone (dans mon cas j’avais la version lineage-14.1-20171127-nightly-crackling-signed.zip je suis passé sur la version lineage-14.1-20171129-microG-crackling.zip)

Ensuite, désinstallez, si vous les avez déjà, les applications suivantes :

  • UnifiedNlp et les locations providers qui fonctionnent avec (comme MozillaNlpBackend, LocalGsmNlpBackend ou encore NominatimNlpBackend)
  • toutes les Google Apps.

Puis redémarrez votre téléphone sur le recovery (TWRP).

Ce n’est pas obligatoire mais je recommande de faire une sauvegarde depuis TWRP de votre système avant.

Puis, toujours depuis le recovery, installez dans l’ordre et sans redémarrer lineageos-for-microg-keys-migration.zip puis lineage-14.1-20171129-microG-crackling.zip (ou toute autre version plus récente que la version de LineageOS).

C’est tout, il ne reste plus qu’à redémarrer, ce qui va prendre plus de temps que d’habitude, c’est normal.

Post-configuration

Dans les petits réglages à faire ensuite, il faut simplement aller activer quelques options de µG, par défault elles sont désactivées.

Ces réglages se font depuis les « Parmètres de microG ».

UnifiedNlp

Il s’agit de toute la partie localisation passive et configuration des plugins.

De mon côté, j’ai choisi d’installer LocalGsmNlpBackend (disponible sur F-Droid) qui est capable de me positionner avec une base locale (à mettre à jour manuellement) des signaux GSM. Vous pouvez aussi compléter ce besoin avec le service, en ligne, de Mozilla, le plugin est déjà installé (mais pas activé par défault).

L’autre plugin que j’ai activé est NominatimNlpBackend qui permet de transformer une adresse en coordonnées GPS en allant interroger OpenStreetMap.

Services Google

De mon côté, je n’ai rien d’activé dans cette partie-là.

Enregistrement du terminal, je n’ai pas fait, je n’ai pas prévu et je n’y vois pas l’utilité.

Google Cloud Messaging, certaines applications peuvent en avoir besoin. Il s’agit d’un mécanisme pour faire passer des messages entre un serveur et une application de manière simple (pour les développeurs), c’est à ce besoin que répond le GCM. Si vous l’activez, vous pouvez configurer la fréquence et n’autoriser que certaines applications à en profiter.

Google SafetyNet, encore une fois, des services fournis par Google pour les développeurs pour qu’ils puissent effectuer des vérifications de sécurité au niveau de leur application. Pour plus de détails sur ce que fait SafetyNet, je vous renvoie vers ce billet, en anglais. À noter qu’avec µG, il y a moyen d’utiliser d’autres serveurs que ceux de Google, mais je ne connais aucune implémentation à ce jour.

Vérification du fonctionnement

Il y a une partie Auto-Verification, vous devez avoir toutes les cases au vert, sauf éventuellement « optimisation de la batterie ». Si ce n’est pas le cas, un reboot peut souvent aider.

Ajout du dépôt µG dans F-Droid

Ceci permet de garder les applications µG à jour car le projet évolue rapidement et les dépôts F-Droid sont souvent en retard.

La méthode la plus simple consiste à aller sur la page suivante.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://www.aplu.fr/v2/trackback/95

Haut de page